Cette année ,en cours d’espagnol, les élèves de 2de B ont créé des affiches pour appeler à protéger l’environnement et en particulier la biodiversité nécessaire à la survie des peuples indigènes isolés d’Amérique latine.

«  » »Un peuple isolé est une population qui vit en autarcie, sans échange d’aucune sorte avec d’autres populations, d’autres sociétés et — depuis son déploiement — avec la civilisation mondiale moderne. Des raisons historiques ou géographiques (relief accidenté, montagneux, hostile ; difficulté de se déplacer dans la forêt primaire, par exemple) sont des facteurs favorables à l’isolement ; s’y ajoute généralement une volonté collective de préservation d’un mode de vie ou des coutumes.

Dans le monde, une centaine de peuples autochtones vivent actuellement dans l’isolement ou n’ont que des contacts sporadiques avec les communautés environnantes. La majorité d’entre eux se trouvent dans les régions les plus inaccessibles de la forêt amazonienne au Brésil, au Pérou et en Bolivie. Il y a aussi des peuples autochtones isolés en Équateur et en Colombie et un seul peuple, les Ayoreo, vivant dans la forêt du Gran Chaco au Paraguay. Au Venezuela, certains groupes n’ont que de rares contacts avec la société environnante.

Ces peuples qui ont leur propre langage, leurs coutumes et leur culture, sont les plus vulnérables de la planète. Beaucoup sont nomades et vivent de chasse, de pêche et de cueillette. » » » https://fr.wikipedia.org/wiki/Peuple_isole