Rencontre entre la compagnie SERVAIR, le CVC et le CVL.  Par Camille RODIN du CVC

La réunion s’est ouverte sur un petit discours de Monsieur Olivier Chassagnol qui a fait part de sa joie de voir Servair choisi par le comité, pour prendre en charge le « snacking » qui ouvrira ses portes en 
janvier 2019, dans la cours du Lycée Charlemagne.
Monsieur Olivier Chassagnol a présenté aux membres du CVC et du CVL présents, les engagements de l’entreprise, notamment concernant les normes d’hygiène et de santé qui « sont les mêmes que pour l’aviation », un secteur qui n’a plus de secret depuis longtemps pour Servair. Il s’est également exprimé sur le désir de l’entreprise de réduire les emballages, qui ne seront pas en plastique, ou en tout cas, au moins dans des matériaux biodégradables. Ces emballages permettront également un transport facile de la nourriture. Servair dit aussi vouloir « monter » ce projet en gardant une « thématique jeune», et en favorisant donc des vendeurs jeunes.
Par ailleurs Monsieur Olivier Chassagnola expliqué à son auditoire le mode de fonctionnement que Servair pensait mettre en place, en accord avec l’établissement.
Premièrement, le « snacking » serait ouvert le matin (pour permettre aux élèves qui n’en ont pas eut l’occasion, de prendre un petit déjeuner express), à la coupure du matin, à la pause méridienne, et éventuellement à la coupure de l’après-midi, s’il y a une demande.
Deuxièmement, le payement pourra se faire soit par tickets (des carnets d’une valeurs de 10.000 FCFA pourront être achetés), soit par cash.
Troisièmement, différents types de nourriture seraient proposées chaque jours de la semaine, avec, toujours un plat plutôt « continental » (africain) et un plat plutôt « extérieur ». Les menus seraient changés toutes les trois semaines environ.
Servair propose également d’organiser des semaines de plats à thème (semaine Asie, semaine Moyen-Orient…).
Enfin, le groupe pense mettre une boîte à idée à disposition, afin de pouvoir s’adapter aux envies et demandes.
Après avoir conclu, les membres du CVC et du CVL présents, ont eut la chance de goûter à quelques uns des futurs sandwichs en vente dès décembre dans la cours du lycée. Si les « végétariens » n’ont pas semblé avoir un grand succès, ceux au thon, au saumon, ou encore à la mousse de poulet n’ont pas fait long feu!